08/11/2010

* LA TENDRESSE (poème)

tendresse.jpg

Prononcer ton nom m’émeut au fond de mon cœur

Car sans toi pour VIE, qu’aurait été mon bonheur ?

Mots tendres, fous, murmurés au creux de l’oreille

Serments très doux, souvenirs dont je m’émerveille !

S’intéresser à l’autre, comprendre et l’aimer

Le laisser libre de penser, le respecter

Ouvrir son cœur et à l’être cher raconter

Ses petits chagrins, mais nous aussi l’écouter.

Etre en confiance, partager nos doux secrets

Reconnaissance, en témoignant notre amour vrai

Doucement te blottir au creux de mon épaule

Ardemment m’étourdir, en perdant tout contrôle

Prendre ta main, multiplier les gestes tendres

Jusqu’au matin, donner l’amour ou bien l’entendre

Lire dans tes beaux yeux une infinie tendresse

Mourir dans tes bras au royaume de l’ivresse

En vivant l’Unité d’un bonheur partagé

Le désir et la joie, pour toi, mourir d’aimer !

Respirer ton parfum en éveillant nos sens

Goûter à tes lèvres, à ton corps sans défense.

 

Tu es parti, mon bel amour, toi mon amant

La tendresse, tu me l’as donnée tant et tant

En ton regard puisant la force dans mes yeux

De notre amour ardent, pour voler vers les cieux !

 

tendresse1.jpg

11:00 Écrit par josiane70 dans Littérature/Poésie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : la tendresse |  Facebook |