21/12/2014

* FORCES VIVES (1961)

Comme on traverse un bois j'ai passé mon enfance

Et je me suis peuplé de biches et d'oiseaux.

Les cerfs troublent en moi l'eau mince des ruisseaux

Des écureuils y sont portés à bout de branche.

 

Je suis riche d'été plus que de terre de blé.

Mon âme est vallonnée et je vais par les combes

Lorsque la nuit est chaude et saigne la colombe

Que sa blancheur désigne aux faims de l'épervier.

 

L'homme qui sait faner les champs clairs d'églantines

Ne saura violer mes toiles d'araignées.

Ce bois qui pousse en moi d'au-delà les années

Aux sources de mon sang a plongé ses racines.

 

De Paulin DUCHESNE, Président de l'UTAN décédé en mai 2014 (Université du 3e Age Namur)

 

paulin1.JPG

nouveau logo1.JPG

 

 

10:06 Écrit par josiane70 dans Littérature/Poésie | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.